Blog

Louer un kot étudiant à Namur : sous quelles conditions ?

Louer un kot étudiant à Namur : sous quelles conditions ?

Votre enfant termine ses études secondaires cette année. C’est le moment pour lui de se lancer dans la grande aventure des études supérieures ou universitaires. Son choix s’est arrêté sur l’un des nombreux cursus que proposent les différentes écoles namuroises ? Alors vous allez certainement partir à la recherche d’un kot ou d’un studio à Namur.

 

Pour l'étudiant, en effet, le kot comporte de nombreux avantages en termes d’autonomie et de gain de temps. Mais sous quelles conditions loue-t-on un kot étudiant ? Quelles sont les choses à savoir avant de louer ? Notre article vous informe et vous conseille !

 

La preuve que votre enfant est inscrit comme étudiant

 

Et oui, lorsque vous souhaitez louer un kot et bénéficier du régime de contrat de bail étudiant, le locataire doit impérativement être… étudiant ! Il vous faudra donc apporter la preuve au propriétaire bailleur que votre enfant est bien inscrit de manière régulière dans une école supérieure (voire secondaire). Comment ? En lui fournissant une attestation d’inscription lors de la signature du bail.

 

Il se peut cependant que votre enfant ne soit pas encore inscrit dans son école au moment de la signature du bail. Dans ce cas, une copie de la demande d’inscription ou une déclaration sur l’honneur suffit. Vous devrez alors fournir la preuve d’inscription dans les 3 mois suivant l’entrée de votre enfant dans son kot ou son studio.

 

La durée du bail de location du kot étudiant

 

Les locations de kots ou de studios étudiants sont établis pour une durée d’1 an renouvelable. Si l’étudiant souhaite quitter son logement au terme de cette période, un préavis doit être introduit au plus tard 1 mois avant l’échéance du bail. Dans le cas contraire et sans opposition du propriétaire, celui-ci est automatiquement renouvelé pour la même période.

 

Il vous est toutefois possible de convenir d’une durée inférieure avec le propriétaire, 10 mois par exemple. Dans ce cas, si l’étudiant n’introduit pas de préavis et continue d’occuper les lieux après cette période, la durée du bail est alors considérée comme étant de 1 an.

 

Possibilité de mettre fin au bail avant son échéance

 

Si votre enfant ne continue pas son année d’étude et souhaite quitter son kot, il est effectivement possible de mettre fin au contrat de bail avant son terme. Mais pas n’importe quand ! Un renom de ce type peut-être introduit jusqu’au 15 mars de l’année en cours, au plus tard, moyennant un préavis de 2 mois et une indemnité de 3 mois de loyer.

 

Ces 3 mois d’indemnité ne seront cependant pas dus dans 3 cas de figure précis :

  • si l’étudiant fournit au propriétaire de l’habitation une attestation d’abandon d’études ou d’irrecevabilité d’inscription (attention car l’étudiant renonce alors également aux allocations familiales et autres avantages financiers)
  • si l’étudiant cède son bail à un tiers avant la fin du délais de préavis
  • si l’un des parents ou la personne responsable de l’étudiant décède

 

Possibilité de sous-location du kot étudiant

 

Il est possible pour un étudiant de sous-louer le kot ou le studio qu’il occupe à un autre étudiant. Pour cela, il faut que ce premier quitte son logement pour une raison liée à ses études (Erasmus, stage, etc.) pour une durée d’1 mois minimum et au maximum jusqu’au terme du bail en cours. L’étudiant devra pour cela introduire un projet de sous-location au propriétaire, qui pourra l’accepter ou y apporter son refus dans les 2 mois.

 

Une personne responsable comme caution

 

Lors de la location d’un kot ou d’un studio, c’est l’étudiant qui en est le preneur. Par conséquent, le contrat de bail se fait à son nom. Cependant, dans l’immense majorité des cas, le propriétaire qui loue le logement réclamera qu’une personne responsable se porte caution. Il entend ainsi garantir ses revenus locatifs et ce, même si l’étudiant travaille pour assumer le prix de son habitation et subvenir à ses besoins. Le plus souvent, il s’agira des parents ou de l’un des parents de l’étudiant.

 

Les responsabilités de l’étudiant locataire

 

Comme tout locataire, un jeune qui loue un kot ou un studio est responsable de l’entretien de son habitation. Il doit assurer le bon état des installations, des meubles (s’il s’agit d’un logement meublé) et des lieux communs comme le couloir, la salle de bain et la cuisine (s’il s’agit d’un kot avec sdb et cuisine en commun).

 

Un état des lieux d’entrée et de sortie sera effectué par un expert afin de déterminer s’il y a eu ou non des dégradations. L’étudiant locataire se soumet également au règlement d’ordre intérieur du logement qu’il occupe. Lors de la signature du contrat de bail, il s’engage à respecter ce ROI.

 

Le prix d’un kot étudiant à Namur

 

Namur est une ville étudiante très active et où il fait bon vivre. Cette ville dispose de nombreuses facultés (Hautes Écoles et Université) qui proposent des cursus variés et qualitatifs. Que ça soit dans le centre de Namur ou en périphérie (par exemple à Salzinnes, où se situe la Haute École de la Province de Namur), il est possible de trouver des kots ou studios étudiants dans une fourchette de 250€ à 350€ par mois, hors charges.

 

Ces dernières années, de plus en plus de parents optent pour un studio plutôt que pour un kot avec cuisine et sanitaires en commun. Si leur prix est légèrement plus élevé, ils offrent aux étudiants un plus grand confort et une meilleure qualité de vie.

 

 Les charges à prendre en compte

 

Au prix du logement, vous devez ajouter les charges. Celles-ci comprennent les assurances, les taxes « poubelles », l’entretien des communs et la consommation d’eau et d’électricité. Deux types de charges existent :

  • Charges avec provision: plus ou moins 30€/mois (pour les charges communes) et environ 45€/mois pour l’eau et l’électricité. La consommation réelle est calculée une fois par an pour déterminer si le locataire dois payer un complément ou bénéficier d’un remboursement. Chez Imact, nous privilégions ce système car les charges payées sont représentatives de la consommation réelle du locataire.
  • Charge avec forfait: le locataire paie un forfait fixe pour les charges, quelle que soit sa consommation réelle. Ce forfait peut cependant être réévalué d’une année à l’autre.

 

Les conseils d’Imact pour louer un kot étudiant à Namur

 

Vous connaissez maintenant les choses indispensables à savoir pour vous lancer dans la recherche d’un kot ou d’un studio pour que votre enfant effectue ses études dans les meilleures conditions. N’oubliez pas que ceux-ci sont très prisés. Il est donc indispensable d’entamer vos recherches le plus tôt possible, dès le mois de juin ou même avant.

 

Nous vous conseillons également de choisir un lieu qui sera soit à proximité de l’école de votre enfant, soit dans un lieu bien desservi par les transports en commun (au centre de Namur, par exemple).

 

Lorsque vous recherchez des biens à louer ou que vous souhaitez mettre en location un kot ou studio étudiant, la meilleure solution est toujours de faire appel à une agence immobilière. Celle-ci est la plus apte à vous renseigner et vous conseiller pour que vous puissiez faire le choix le plus avisé. Chez Imact, nous nous tenons à votre disposition pour tout renseignement ou demande.

 

Contactez-nous !

Retour
Location bureau namur Commerce à louer à Namur Maison à vendre à Namur Appartement à vendre à Namur Immeuble de rapport à Namur

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.